• Sixtine FLIPO

Cerveau et neurotransmetteurs



Les neurotransmetteurs, aussi appelés neuromédiateurs sont les messagers de notre cerveau. Fabriqués en fonction de nos besoins, ils constituent le langage de notre cerveau et sont à l'origine de nos émotions (plaisir, colère, peur, joie...), nos comportements, nos pensées. Chaque neurotransmetteurs a une fonction et des missions bien précises.


Le manque ou l'excès de certains neuromédiateurs peuvent-être impliqués dans certaines pathologies (Alzheimer, Parkinson, Hyperactivité, Dépression...).


Il existe une multitude de neuromédiateurs, divisés en deux grandes catégories:

- les modulateurs de la RÉACTION

- les modulateurs de l'INHIBITION

3 neurotransmetteurs ont été particulièrement identifiés pour un fonctionnement harmonieux de notre cerveau. Ce sont les plus étudiés et souvent la cible de molécules naturelles (micronutrition) et de synthèse (médicaments) : dopamine, noradrénaline et sérotonine.


MARIEB., 2019. Anatomie et physiologie humaines. 11ème édition

La DOPAMINE = le starter du matin qui nous permet de bien commencer la journée, d'avoir envie de se lever, d'être motivé et d'avoir envie de lancer de nouveaux projets.

Une carence en dopamine peut se traduire par une baisse de motivation, un désintérêt de l'environnement, un manque d'initiative, une dépression, une baisse de la mémoire et de la concentration, une baisse de libido, des insomnies du petit matin (4-5h du matin).

=> les précurseurs de la dopamine sont la phénylalanine et la tyrosine que l'on retrouve principalement dans les protéines animales (le canard, la dinde, l'oeuf et le cottage cheese en sont très riches).



La NORADRÉNALINE = l'accélérateur qui nous donne l'énergie de mettre en oeuvre nos projets et de les faire avec plaisir. Elle module l'attention, l'apprentissage et facilite la réponse aux signaux de récompenses. La noradrénaline jouerait également un rôle important dans la mémoire des faits récents, car elle consoliderait les souvenirs par l'émotion.


Une carence en noradrénaline peut se traduire par un manque d'éveil, des difficultés d'apprentissage, un repli sur soi, une faible sociabilité, un détachement émotionnel.

=> le précurseur de la noradrénaline est également la tyrosine.



La SÉROTONINE = le frein qui nous permet de prendre du recul, de se détendre et par conséquent de contrôler nos pulsions (sucre, alcool, tabac). Elle intervient également dans le sommeil, la gestion de l'appétit, et la régulation de l'humeur.

Une carence en sérotonine se manifeste par des troubles du sommeil, de l'agressivité, irritabilité, impulsivité, mais aussi par une intolérance à la frustration (risque de TCA).


=> le précurseur de la sérotonine est le tryptophane, présent dans les protéines (poisson, légumineuses, soja, volaille, oeuf), mais il existe parfois une compétition entre les différents acides aminés et une consommation de sucre peut aider la libération du tryptophane (fruits, noix, chocolat noir vers 17h)



Leur fabrication est un mécanisme complexe. La présence d'acides aminés (issus des protéines) est indispensable, mais il faut également de nombreux cofacteurs comme le fer, le magnésium, les vitamines du groupe B et les oméga-3.


Il est important de choisir et d'organiser vos prises alimentaires selon un rythme spécifique:

- riche en protéines en début de journée (matin et midi)

- riche en glucides en fin de journée (après-midi et soir).