Maladie de Lyme : ouvrons les yeux !

 

 

 

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse, due à une bactérie (Borrelia burgdorferi) transmise par une morsure de tique infectée. Aujourd'hui, de nombreux spécialistes lancent un appel d'urgence pour une meilleure connaissance et prise en charge de la maladie. Les tiques prolifèrent et envahissent de plus en plus de territoires (probablement à cause du réchauffement climatique). Ils sont surtout présents en zone humide, fourrés, forêts, hautes herbes… mais on les retrouve aussi dans certains parcs publics ! La période la plus risquée est de mai à octobre.
 
Les symptômes sont nombreux et peu spécifiques : douleurs articulaires et musculaires, fatigue, maux de tête, problèmes de mémoire, troubles psychologiques… Le Dr. Horowitz la surnomme "la grande imitatrice" car la forme chronique de la maladie de Lyme peut prendre l'apparence de nombreuses autres maladies: dépression, fatigue chronique, fibromyalgie, sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante… La maladie de Lyme peut être extrêmement handicapante. Vivre avec est un combat.

En Allemagne, on détecte 300 000 nouveaux cas par an alors qu'en France seulement 30 000…. Les frontières ont elles vraiment le pouvoir de retenir des tiques ? Difficile.

La maladie de Lyme est encore très mal diagnostiquée (et surtout en France). Les scientifiques estiment que le nombre de cas pourrait s'élever à 650 000… Le diagnostic est difficile et très peu fiable pour plusieurs raisons.

1ère mauvaise nouvelle: Lors d'une morsure, il peut apparaitre un érythème chronique (rougeur circulaire) autour de la piqûre de tique (de 3 à 30jours après). Les médecins ne lancent les tests de dépistages que s'il y a la présence de cet érythème.. Or ce dernier n'apparait que chez la moitié des cas = absence d'érythème ne veut pas dire absence de contamination.

2ème mauvaise nouvelle: il existe près de 300 souches différentes de Borrelia, et les tiques peuvent également porter d'autres bactéries comme les Babésia ou les Bartonella… Pour autant, le test de détection ELISA ne dosent que quatre types de Borrelia. De plus, la bactérie perturbe le système immunitaire, ce qui fausse les résultats. Une sérologie négative ne devrait donc pas permettre d'éliminer la maladie de Lyme (selon les estimations, 60 à 70% des tests seraient faussement négatifs).

3ème mauvaise nouvelle (encore plus alarmante):  la bactérie pourrait désormais être transmise par d'autres vecteurs: araignées, aoûtats, poux, puces, taons……. et d'humains à humains (grossesse, allaitement, voie sexuelle…).

 


En somme, il faut rester vigilent et si vous vous faites piquer par une tique, adoptez les bons réflexes.


ATTENTION ! Surtout ne pas tenter de retirer la tique en tirant avec ses doigts ou une pince à épiler. Vous n'arriverez qu'à retirer le corps et la tête restera à l'intérieur. N'essayer pas non plus de brûler la tique, de la tuer ou de l'endormir avec de l'alcool, du savon, du vinaigre ou toute autre substance. Cela ne l'empêchera pas de diffuser la bactérie.
Il est indispensable d'avoir toujours dans sa trousse de secours un tire-tique (vendu en pharmacie). Il permet d'extraire la tique sans transfert de bactérie.  Lavez vous ensuite les mains au savon et à l'eau.
Dans les jours et les mois qui suivent, surveillez la morsure. Un érythème migrant (rougeur circulaire) pourrait apparaitre. Restez également vigilant à votre état de santé : fatigue, courbatures, fièvre, douleurs articulaires, maux de tête peuvent être des signes d'infection. Allez consulter votre médecin le plus rapidement possible.

Quelles solutions ?
D'une part, un traitement antibiotique est indispensable et à prendre le plus rapidement possible après la morsure. La bactérie se propage et s'implante très rapidement dans tout l'organisme, rendant le traitement difficile. Il est souvent nécessaire de le prendre sur de longue période et d'alterner les molécules.
Même quand les antibiotiques ont été pris à temps, environ 30% des malades ont encore des symptômes sur le long terme : on parle de Borreliose chronique.  De plus, l'immunité n'est jamais définitive.

D'autre part, une approche naturelle pourra fortement aider quelque soit l'avancée de la maladie (en complément du traitement conventionnel). Le principal objectif sera de soutenir l'immunité et d'aider l'organisme à lutter contre la bactérie. Une bonne hygiène de vie et l'utilisation de la phytothérapie peuvent largement y contribuer.
Il est conseillé de lutter contre l'acidité et de renforcer la paroi intestinale en adoptant une alimentation hypotoxique et alcalinisante. Par ailleurs, certaines plantes sont reconnues pour détruire les toxines libérées par la Borrelia, lutter contre la bactérie, soutenir l'immunité, protéger et drainer le foie:  pourquoi s'en priver ? La gestion du stress est également très importante.

Les personnes atteintes de la maladie de Lyme peuvent vite se sentir seules et découragées. N'hésitez pas à rejoindre des associations de malades, souvent encadrées par des médecins avertis et conscients de l'ampleur du problème.

 

Pour les autres, faites attention pendant vos promenades, vos semaines de camping ou tout simplement vos sorties au parc !

Prenez soin de vous,

Sixtine FLIPO - Naturopathe

 

Sources :
BONNARDEL JP., 2016. Maladie de Lyme: traitements alternatifs. Ed Montagnole.

PERONNE C., 2017. La vérité sur la maladie de Lyme. Infections cachées, maladies abandonnées et leurs souffrances. Ed. Odile Jacob.

ALBERTAT J., 2016. Maladie de Lyme. Les solutions naturelles. Ed. Thierry Souccar.

http://www.associationlymesansfrontieres.com/maladie-de-lyme-2/

http://francelyme.fr/

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Articles récents
Please reload

© 2016 Sixtine FLIPO - Naturopathe 

06 69 40 66 05

69 rue de Fismes, 51100 REIMS

Perte de poids Naturopathe ReimsNaturopathe colopathie, troubles digestifs fatigue chronique  douleurs articulaires, stress, troubles du sommeil  ReNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe Reimsims