Protégez votre thyroïde !

 

Les dérèglements de thyroïde sont de plus en plus fréquents. Certains passent en hyperthyroïdie alors que d'autres en hypothyroïdie. Les causes sont très variables: stress, sédentarité et manque de sommeil, carence en iode ou tyrosine, exposition à certains polluants, maladie auto-immune d'Hashimoto, goitre ou nodules, cancers…

Si votre thyroïde dysfonctionne, plusieurs fondamentaux seront perturbés: croissance osseuse, système nerveux, équilibres psychiques, régulation de la température corporelle, système hormonal, système cardiovasculaire… Retrouver l'équilibre thyroïdien est un vrai challenge. Il est important de protéger ce petit organe, si fragile mais pourtant vital !

Qu'est ce que la thyroïde?

La thyroïde est un petit organe en forme de papillon situé de part et d'autre du larynx et qui pèse entre 20 et 30 grammes. La thyroïde fabrique des hormones indispensables au bon fonctionnement de l'organisme: environ 20% de T3 (Tri-iodotyronine) et 80% de T4 (Tétra-iodothyronine ou tyroxine).

Quelques notions à bien comprendre:
- T3 et T4 sont produites à partir d'iode et de tyrosine.
- T3 est une forme beaucoup plus active que la T4, et T4 a la possibilité de se transformer en T3 par le foie (à condition qu'il soit en bonne santé).
- T3 et T4 ne sont fabriquées que si la thyroïde est stimulée par l'hypophyse via TSH (Thyréostimulinehormone), elle même stimulée par l'hypothalamus via le TRH (Hormone Thyréotrope) (cf schéma ci dessous). Si T3 et T4 sont insuffisants, notre hypophyse va produire davantage de TSH et inversement.
- L'apparition de goitre ou de nodules thyroïdiens peuvent perturber la fabrication de T3, T4 et TSH.
- Il existe un traitement hormonal contre les hypothyroïdies, à base de T4 (forme très peu active), d'où l'intérêt de soigner son foie. Même si l'utilité du traitement ne peut être remis en cause dans bien des cas, il est possible de le réduire (voire de l'éviter) pour d'autres cas.


 

 

Comment se manifeste une hyper et une hypothyroïdie ?

Les symptômes sont différents entre l'hyper et l'hypothyroïdie:

Hyperthyroïdie:
- Perte de poids
- Exophtalmie (yeux qui sortent des orbites)
- Hirsutisme (poils abondants)
- Diarrhées ou nausées
- Sensation de chaleur
- Irritabilité, agressivité et/ou dépression
- Palpitations
- Essouflement
- Faiblesses musculaires
- Insomnie
- Fatigue
- Trouble des règles


Hypothyroïdie:
- Prise de poids
- Constipation
- Chute de cheveux
- Peau sèche et pâle
- Ongles cassants
- Frilosité
- Dépression
- Difficulté de concentration "brouillard mental"
- Ralentissement du coeur
- Raideurs musculaires
- Fatigue
- Arrêt des règles
- Libido diminuée


Comment prendre soin de sa thyroïde ??

Le bon fonctionnement de la thyroïde est dépendant de notre alimentation. En effet, la thyroïde fabrique ses hormones à partir de l'oligo-élément iode et de l'acide aminé tyrosine. Si ces deux éléments viennent à manquer, T3 et T4 vont diminuer, et malgré la forte augmentation de la TSH, il y aura des risques d'hypothyroïdie.  

L'iode est présent dans les animaux et les végétaux. Les réserves en T3 et T4 ne dépassent pas 2 mois s'il n y a pas d'apport d'iode. Le besoin en iode par jour chez l'adulte est de 150ug (250ug chez la femme enceinte). 70 à 80% de l'iode ingéré est éliminé dans les urines (au moins à 10ug/L)...
Les aliments les plus riches en iode (biodisponible) sont principalement les poissons, crustacés et algues. Cependant on en trouve aussi (mais en très faible proportion) dans les noix de cajou, poireau, oseille, ananas, figue sèche, ail, asperge, melon, pêche, épinard et tomate... Attention, il existe également de l'iode lié à une protéine et donc non disponible. Cet excès "d'iode lié" inhibe la formation des hormones thyroïdiennes. Les produits laitiers en contiennent beaucoup, donc mieux vaut éviter de les consommer de manière excessive.

La tyrosine, ou son précurseur la phénylalanine, sont également présents dans de nombreux aliments. Les besoins journaliers sont estimés à 14mg/kg de poids (22 à 125mg/kg de poids pour un enfant de 3mois à 12ans et 1,1 à 2g/jour pour les personnes en dépression). On le trouve dans les produits végétaux: graines de sésame, amandes, fèves ou haricots, graines de courge, lentilles, riz complet, avocat, bananes mais aussi dans les produits animaux: poisson, poulet et dinde, œufs.

Certains aliments sont "goitrogènes" car ils inhibent la formation des hormones thyroïdiennes. Ils sont donc à éviter en cas d'hypothyroïdie: chou, chou-fleur, brocoli, chou frisé, radis, raifort, grains de moutarde, manioc, patates douces, soya, millet.


Le stress perturbe la thyroïde !!!!

Le stress agit sur l'hypothalamus qui gère le cerveau limbique des émotions. L'hypothalamus libère plus ou moins de TRH, ce qui modifie la sécrétion de TSH par l'hypophyse et par conséquent d'hormones T3 et T4 par la thyroïde. Il faut savoir qu'une sur-stimulation de la thyroïde pendant des périodes de stress répétitives ou chroniques peut conduire à son épuisement et donc son incapacité à sécréter des hormones T3 et T4.

Le manque d'exercice physique et de sommeil font parti des facteurs de risques principaux. De nos jours, nous devrions tous identifier nos principales sources de stress, apprendre à les maitriser et les exploiter pour en tirer du positif.


D'autres composantes participent au dérèglement de la thyroïde:
- Métaux lourds : souvent stockés dans la thyroïde. Si des réactions immunitaires apparaissent, elles s'attaqueront à la thyroïde.
- Un excès de fer, (hémochromatose)
- Certains médicaments: anti-arythmiques (Amiodarone ou Cordarone), diurétique (Furosémide), corticoides, contraceptifs oraux, THS, lithium et antiépileptiques
- Surpoids/ obésité et résistance à l'insuline.

L'hygiène de vie et la phytothérapie peuvent aider à rééquilibrer ces désordres de santé.
 

Le cas particulier de la maladie d'Hashimoto.
Hashimoto est une maladie auto-immune fréquente, surtout chez les femmes. Il s'agit ici du système immunitaire qui s'emballe et s'attaque sans raison à la thyroïde.
Des anticorps vont venir détruire petit à petit cet organe, et par conséquent induire une hypothyroïdie. La prise en charge d'Hashimoto sera similaire à celle des maladies auto-immunes, avec une attention particulière à l'écosystème intestinale.

 

 

Prenez soin de vous,

 

Sixtine FLIPO - Naturopathe



DOUMEC I., 2017. Les dérèglements de la thyroïde, c’est fini ! Edition Jouvence.
VEROLI P., 2016. Thyroïde, les solutions naturelles. Edition Thierry Souccar
CLAEYS B., 2015. En finir avec l'hypothyroïdie. Edition Thierry Souccar.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Articles récents
Please reload

© 2016 Sixtine FLIPO - Naturopathe 

06 69 40 66 05

69 rue de Fismes, 51100 REIMS

Perte de poids Naturopathe ReimsNaturopathe colopathie, troubles digestifs fatigue chronique  douleurs articulaires, stress, troubles du sommeil  ReNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe ReimsNaturopathe Reimsims