Cystites à répétition, comment y remédier naturellement ?

Cystites à répétition, comment y remédier naturellement ?

En France, les cystites touchent 50 fois plus les femmes que les hommes. Une femme sur deux souffre d’une cystite au moins une fois dans sa vie. Il s’agit du deuxième motif de consultation et de prescription d’antibiotiques. Les cystites peuvent être aiguës, chroniques ou interstitielle. Les cystites aiguës sont généralement faciles à traiter et ne nécessitent pas de traitement médical. Les cystites chroniques et interstitielles, en revanche, peuvent être plus difficiles à traiter et peuvent nécessiter un traitement médical.

Qu’est-ce que la cystite ?

La cystite est une inflammation de la vessie. Elle est souvent causée par une infection bactérienne des voies urinaires. La cystite peut être aiguë (d’une durée inférieure à 6 weeks) ou chronique (d’une durée supérieure à 12 semaines).

Les symptômes de la cystite

Les symptômes de la cystite sont souvent douloureux et peuvent être accompagnés de fièvre.  La cystite se manifeste généralement par une sensation d’urgence et de brûlure lors de la miction, ainsi que par des douleurs basse ventre. Il est important de consulter un médecin si vous présentez ces symptômes, car ils peuvent également être le signe d’une autre maladie plus grave.
Les personnes atteintes de cystite présentent généralement les symptômes suivants :

  • Mictions fréquentes et urgentes
  • Douleur et/ou brûlure lors de la miction
  • Sang dans les urines
  • Fièvre (rare)
  • Maux de dos ou de ventre
  • Fatigue
  • Nausées et vomissements

Les différents types de cystite

La cystite aiguë

La cystite aiguë est la forme la plus courante de cette inflammation de la vessie.
Elle se caractérise par une envie fréquente et urgente d’uriner, une sensation de brûlure lors de la miction et une urine trouble voire comportant du sang. La douleur peut irradier vers le bas du ventre, le bas du dos ou les reins. La fièvre est rare. La cystite aiguë peut être due à une infection bactérienne de la vessie, mais elle peut aussi être causée par une irritation de la vessie, par exemple après avoir été exposée à des produits chimiques irritants ou après avoir subi un traumatisme. Une cystite aiguë dure généralement moins de 6 semaines.

La cystite chronique

La cystite chronique est une inflammation de la vessie qui se produit régulièrement et persiste pendant plusieurs mois.
Les symptômes sont les mêmes que ceux de la cystite aiguë, mais moins intenses. La cystite chronique peut être due à une infection bactérienne, mais elle peut aussi être causée par d’autres facteurs, tels que le stress ou certaines allergies. Une cystite chronique peut durer plusieurs mois ou revenir à plusieurs reprises.

La cystite interstitielle

Il s’agit d’une forme rare de la maladie qui se caractérise par une inflammation chronique (persistante) de la vessie. Les causes de la cystite interstitielle sont encore inconnues. Aujourd’hui, on soigne au mieux les symptômes sans pouvoir combattre la maladie en elle-même.

Quand consulter ?

Si vous avez des symptômes tels que fièvre, vomissements, douleurs abdominales ou encore une urination très douloureuse, il est important de consulter un médecin le plus rapidement possible. Ces symptômes peuvent en effet être le signe d’une infection plus grave nécessitant un traitement médical. Si vous avez déjà eu des cystites à répétition, il est également recommandé de consulter un médecin afin qu’il puisse vous prescrire un traitement adapté.

Les causes des cystites à répétition

Les infections urinaires sont généralement causées par des bactéries provenant de l’extérieur du corps qui se développent dans les voies urinaires. La vessie est un réservoir qui stocke l’urine jusqu’à ce qu’elle soit évacuée. L’urine est produite par les reins et circule dans les uretères jusqu’à la vessie. Lorsque la vessie se remplit, elle se contracte pour que l’urine puisse sortir par l’urètre, l’ouverture située au niveau du bas-ventre.

Les femmes ont une anatomie différente des hommes et cela a un impact sur leur susceptibilité aux infections urinaires. En effet, chez les femmes, l’urètre est plus court et se situe à proximité du vagin. Cela permet aux bactéries de se propager plus facilement de la zone vaginale vers l’urètre et la vessie.

La plupart du temps, elles sont causées par des bactéries présentes dans l’urine. Les cystites peuvent également être causées par une irritation de la vessie, par exemple en raison d’une utilisation excessive des produits irritants (parfums, lotions…).

Les femmes enceintes sont plus sujettes aux cystites car leur système immunitaire est affaibli pendant cette période. Certaines femmes ont également une anatomie particulière qui favorise le développement des infections urinaires, comme un prolapsus utérins ou une dysfonction de la vessie. Les facteurs de risque incluent également la ménopause, le diabète et certains médicaments (comme les antibiotiques).

Médicaments et remèdes naturels contre les cystites

Il existe différents traitements pour les cystites, notamment des médicaments et des remèdes naturels. Les médicaments prescrits par le médecin sont généralement des antibiotiques. Ils sont efficaces pour éliminer les bactéries responsables de l’infection.

Les remèdes naturels contre les cystites sont souvent préconisés par les naturopathes. Ils sont censés être plus doux pour l’organisme et donc moins dangereux que les médicaments. Parmi les remèdes naturels contre les cystites, on trouve notamment :

  • Les huiles essentielles, comme l’huile de thym ou de lavande.
  • Les plantes, comme la canneberge, l’ortie ou le bouillon-blanc.
  • L’alimentation, en particulier en ce qui concerne les aliments acides (les agrumes) et les aliments irritants (les épices).

Comment prévenir les cystites ?

Voici quelques conseils :

  • Buvez beaucoup d’eau : cela permet de diluer les bactéries et d’évacuer celles-ci plus facilement.
  • Mangez des aliments riches en vitamines C : la vitamine C augmente les défenses immunitaires et aide donc à prévenir les infections urinaires.
  • Évitez les aliments acides, épicés ou frits, qui peuvent irriter la vessie.
  • Ne retardez pas l’envie d’uriner. Urinez immédiatement après avoir eu envie de le faire.
  • Faites attention à votre hygiène intime ! Lavez-vous régulièrement avec un savon doux et prenez soin de bien sécher votre zone vaginale. Lavez vous après chaque rapport sexuel.
  • Utilisez un préservatif si vous avez des relations sexuelles avec un nouveau partenaire.

En suivant ces conseils, vous diminuerez considérablement votre risque de contracter une cystite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *